Différences entre les bouchons synthétiques et les bouchons de vin

Durant plusieurs générations, le bouchon en liège a été la forme traditionnelle de sceller les bouteilles de vin, mais au cours des dernières décennies, une alternative a émergé : le bouchon synthétique

Quelles sont les différences entre un matériau et l’autre ? Quels avantages et inconvénients chacun présente-t-il ? Nous analysons en détail ces deux types de bouchons, pour comprendre les avantages que les dernières innovations apportent aux bouchons synthétiques pour le vin et pourquoi ils surpassent le liège, notamment pour les vins jeunes.

Types de bouchons en liège

Le liège est un matériau 100% naturel extrait de l’écorce du chêne-liège. Par conséquent, son prix et sa disponibilité dépendent largement de l’abondance de cet arbre ou de sa rareté due aux incendies, aux ravageurs ou à la lenteur du développement de nouveaux spécimens.

En raison de la variabilité du prix du liège, il existe différents types de bouchons qui combinent d’autres matériaux pour réduire leur coût ou pour résoudre des problèmes liés à leurs propriétés naturelles.

Voici les types les plus courants :

  • Bouchon naturel : par naturel, nous entendons le bouchon traditionnel, fabriqué à partir d’une seule pièce de liège pur. Il a une structure poreuse qui favorise l’échange contrôlé d’oxygène, important pour l’évolution et la maturation du vin. Cependant, sa porosité peut également entraîner des contaminations et des altérations de la qualité du vin, dont nous parlerons plus loin.
  • Bouchon aggloméré : fabriqué à partir de granulés de liège naturel aggloméré avec des liants. Il est moins cher car il s’agit d’un sous-produit du liège et il est également moins poreux que le naturel. Ce type de bouchon est le plus utilisé, non seulement dans les bouchons pour bouteilles de vin, mais aussi dans l’industrie de la construction et d’autres secteurs.
  • Bouchon technique : il a un corps intérieur aggloméré et un ou deux disques de liège naturel sur le dessus et le dessous (1+1 ou 2+2). Il offre un équilibre entre l’herméticité et la porosité en combinant ces deux types de liège.
  • Bouchon micro-aggloméré : ce type est également assez courant, surtout pour les vins jeunes et mousseux. Il contient des microgranulés de liège mélangés avec des liants et est composé de liège à environ 65%.

Types de bouchons synthétiques

Les bouchons synthétiques sont apparus pour résoudre certains problèmes liés au liège, tels qu’un prix unitaire plus élevé ou la contamination du vin par le TCA.

La plupart des bouchons synthétiques effet liège sont fabriqués avec des polymères ou élastomères, mais il existe également des bouchons fabriqués avec des polymères dérivés de végétaux comme le maïs ou la canne à sucre, à partir du bioplastique. Ceux-ci sont connus sous le nom de bouchons en bioplastique ou compostables, car ils sont plus durables et biodégradables dans la nature.

Voyons maintenant quelques types habituels de bouchons synthétiques utilisés pour sceller les bouteilles de vin :

  • Bouchon à vis en plastique : il s’agit d’un type de bouchon simple, vissé à l’extérieur du col de la bouteille. Il isole parfaitement le vin, mais est plus adapté aux vins économiques et jeunes, à consommer rapidement.
  • Bouchon à pression : il est inséré sous pression dans le goulot, tout comme celui en liège. Il peut être fabriqué dans différents types de polymères et se caractérise par sa rigidité et son étanchéité.
  • Bouchons par injection de polyéthylène ou de polypropylène : deux des matériaux synthétiques les plus courants car ils sont optimaux pour créer des bouchons par moulage par injection. Ils ferment hermétiquement et sont résistants.

Différences clés entre le liège et les synthétiques

Quelles sont les principales différences entre les bouchons en liège et les synthétiques ? La meilleure façon de les connaître est de savoir dans quels aspects diffèrent les principales propriétés qui définissent la qualité d’un bouchon pour le vin.

Matériaux

Le liège est un matériau naturel, qui dépend de sa source d’origine, tandis que le synthétique est artificiel, généralement en plastique, un matériau beaucoup plus abondant. En tant que matériaux de nature différente, ils ont également des propriétés différentes.

Porosité

La porosité du bouchon est importante lors de l’élaboration de vins de réserve. Le passage de petites quantités d’oxygène favorise la maturation et apporte de la complexité au vin, cependant, cela peut également être nuisible car une porosité excessive peut l’endommager par oxydation ou introduction de micro-organismes à l’intérieur.

Le liège est un

matériau poreux qui permet un certain échange d’oxygène, tandis que le bouchon synthétique est imperméable et hermétique.

Élasticité

Tant le liège que les matériaux synthétiques sont suffisamment élastiques pour s’adapter au col de la bouteille. Le liège est légèrement plus élastique et tous les synthétiques n’atteignent pas une bonne élasticité, sauf les plus de haute qualité.

Saveurs et odeurs

Le liège peut apporter des arômes à l’intérieur, ce qui peut être un avantage ou un inconvénient. En revanche, les synthétiques sont chimiquement inertes et n’interagissent pas directement avec la saveur du vin.

Homogénéité

Cette caractéristique fait référence à l’uniformité entre un bouchon et un autre. Ici, le bouchon synthétique l’emporte clairement en étant beaucoup plus homogène, car chaque bouchon en liège est différent et il peut y avoir des défauts qui gâchent le contenu de la bouteille.

Durabilité

Le liège est renouvelable et biodégradable. En ce qui concerne les synthétiques, cela dépend du type de matériau. S’ils sont fabriqués avec du bioplastique ou du biopolymère, ils sont biodégradables. En revanche, tous les synthétiques sont recyclables.

Prix

Les synthétiques ont généralement un prix inférieur aux bouchons en liège. Ils peuvent coûter jusqu’à dix fois moins cher que le matériau naturel.

Les bouchons synthétiques remplaceront-ils le liège ?

Bien sûr que non. Le fait qu’il existe aujourd’hui des bouchons fabriqués à partir de matériaux non naturels de haute qualité et qui respectent toutes les normes de sécurité alimentaire ne signifie pas qu’ils peuvent remplacer complètement le liège naturel dans tous ses usages. Le bouchon synthétique pour les bouteilles de vin n’est pas apparu comme une concurrence directe du liège, mais comme une alternative pour certains types de vin et pour résoudre certains inconvénients du liège naturel.

Tabla de contenidos
Últimos post del blog
Bouchons de bouteilles

Types de capsules de bouteilles, quel est le meilleur?

Bien sûr, les bouchons de bouteilles sont un élément fondamental pour l’emballage des liquides tels que les huiles, les spiritueux, les boissons… Ils influencent le ...
tapones para vinos espumosos
Bouchons de bouteilles

Bouchons pour vins effervescents: avantages

Des vins comme le traditionnel cava ou champagne, mais aussi d’autres options plus modernes comme l’Albariño pétillant, ont quelque chose en commun : le dioxyde ...
Bouchons de bouteilles

Différences entre les bouchons synthétiques et les bouchons de vin

Durant plusieurs générations, le bouchon en liège a été la forme traditionnelle de sceller les bouteilles de vin, mais au cours des dernières décennies, une ...